• Facebook Coop santé de la Rive

© 2020, Soins infirmiers de la Coopérative de solidarité santé de la Rive, Otterburn Park. Politique de confidentialité.

Les allergies saisonnières



La rhinite saisonnière, aussi appelée rhume des foins, est une réaction allergique causée par l’exposition aux pollens se manifestant à peu près aux mêmes périodes chaque année, soit de :

  • Mars à juin (pollen des arbres et des arbustes);

  • Mai à octobre (pollen des graminées, tels que le gazon, le foin);

  • Juillet à octobre (pollen de l’herbe à poux).

Au Canada, l’herbe à poux reste la plus importante source de pollen.


Pour différencier un rhume d’une rhinite


Les symptômes de la rhinite sont :

  • Le nez qui pique, qui coule et des sécrétions très liquides;

  • Des démangeaisons, des larmoiements et des rougeurs aux yeux;

  • Des éternuements en série ;Une congestion nasale;

  • Une tension dans la région des sinus;

  • Des maux de gorge, une voix rauque ou une toux;

  • Des démangeaisons dans la gorge ou le palais;

  • Une altération du goût, de l’odorat et de l’acuité auditive (surtout chez les enfants);

  • De la fatigue, de l’irritabilité et de l’insomnie, lorsque les symptômes durent plusieurs jours.


Réduction des symptômes


Plusieurs mesures simples et efficaces peuvent vous permettre de réduire les symptômes de la rhinite saisonnière :

  • Évitez d’aller à l’extérieur lorsque la concentration de pollen est plus élevée, c’est-à-dire : entre 7 h et 13 h; par temps chaud ou sec; lors des journées venteuses.

  • Gardez les fenêtres de votre résidence et de votre voiture fermées.

  • Utilisez un système d’air conditionné qui recycle l’air ambiant de votre résidence ou qui comporte un filtre à pollen.

  • Portez des lunettes de soleil à l’extérieur.

  • Changez de vêtements, lavez-vous dès votre arrivée à la maison.Ne faites pas sécher vos vêtements à l’extérieur.

  • Évitez les activités qui favorisent la dispersion des pollens comme la tonte de la pelouse.

  • Évitez de fréquenter les lieux où la concentration de pollen est élevée.

  • Évitez le contact avec d’autres irritants, comme la fumée de tabac, qui peuvent augmenter les symptômes d’allergie.


Vous devez consulter un médecin si:

  • Vos symptômes persistent et nuisent à votre qualité de vie;

  • Vos symptômes ne sont pas soulagés par les médicaments en vente libre;

  • Vous tolérez mal les effets secondaires des médicaments


Complications possibles

  • Même si les symptômes sont légers, la rhinite allergique non traitée peut s’aggraver et conduire à une sinusite chronique.

  • Une rhinite persistante est souvent liée à l’asthme, peu importe l’intensité des symptômes

  • Chez les enfants, la rhinite allergique augmente le risque d’otite moyenne.


Portail Santé mieux-être, gouvernement du Québec

Simon Hotte, MD FRCPC © AAIQ 2016 · Tous droits réservés · L’Association des Allergologues et Immunologues du Québec
1 vue